Le projet de mobilité THÉSÉE a été pensé en fonction d’un ancrage pédagogique dans le cours de Communication oral et écrire (601-CED-EM) .  Ce cours de français est ici réservé aux étudiants du programme arts et lettres (tous les profils).

Puisque le cours est ici étroitement lié au stage d’études à Paris et  parce que ce quatrième cours de français en est un de littérature étrangère, nous avons choisi de privilégier deux approches complémentaires.  En effet, nous tenterons de faire ressortir :

  • le regard que porte l’étranger sur Paris, celui de quelques auteurs américains qui y ont vécu ;
  • celui de l’écrivain parisien sur sa ville.

Les activités préparatoires présentées ici alimenteront la réflexion entreprise dans le cadre du cours.  Il s’agit de :

  • pastiches littéraires inspirés des oeuvres à l’étude (un des courts textes du collectif S’appartenir.e, Lucrèce Borgia de Victor Hugo, Le paradis du néant de Zoé Valdès, Paris est une fête d’Hemingway ou La Médée d’Euripide, version de Marie Cardinal )
  • textes faisant la synthèse des exposés oraux qui seront présentés à Paris sur une des activités au programme du stage (musées, institutions culturelles, théâtres, etc.)